Vous êtes ici : Accueil > Vie des Mathématiques > Semaine des mathématiques > Le jeu de "Franc Carreau" ou "Quand les élèves de 3ème s’emparent d’une (...)
    Publié : 3 juillet 2013

    Le jeu de "Franc Carreau" ou "Quand les élèves de 3ème s’emparent d’une problématique"

    La production qui vous est présentée est l’aboutissement de 5 séances de travail de groupes :

    Des élèves de 3e ont travaillé sur un thème lié aux notions de probabilités et statistiques.
    Ils ont été encadrés conjointement par Mme Vandenhaute (professeur documentaliste) et moi-même Blandine Masselin (professeur de mathématiques) au CDI, afin de pouvoir utiliser quand ils le jugeaient nécessaire les outils TUIC mis à leur disposition.

    Préalablement, ces élèves avaient en classe déjà travaillé sur les notions de fréquences, de probabilités durant 3 séquences d’environ une semaine, ils avaient déjà manipulé et fait des simulations de lancer de dés au tableur.

    En parallèle, une formation avait eu lieu en classe entière sur les critères de réalisation d’un diaporama (l’objectif étant de préparer les élèves aux TPE)

    Les thèmes proposés leur étaient tout à fait inconnus, variés et imposés.

    L’objectif était ici double : ils devaient non seulement tenter de répondre au sujet, mais aussi le présenter oralement à plusieurs, pendant 10 min puis faire face aux questions d’un jury constitué de membres divers durant aussi 10 min.

    Voici donc une présentation du jeu de Franc Carreau par un groupe.

    J’ai retiré beaucoup d’intérêt à la mise en place d’un tel travail car les élèves sont allés naturellement utiliser les outils Tuic mis à leur disposition quand il leur semblait opportun de le faire, de même qu’ils ont fait une recherche documentaire librement. De plus, il leur a fallu mobiliser des connaissances en groupe, croiser leurs idées, coopérer, s’organiser pour préparer l’oral.

    Rétrospectivement, je pense qu’une utilisation de l’outil vidéo pourrait ensuite permettre de partager avec toute la classe ces expériences orales de groupes dans leur intégralité comme le montre l’exemple qui suit. En effet, il est regrettable que les élèves n’aient pas eu le temps de partager les productions des autres groupes.

    Enfin, les observer s’engager vivement dans la recherche de solutions mathématiques aux questions posées fût un réel plaisir partagé par les membres du jury.

    Blandine Masselin

    La vidéo de l’oral du groupe

    L’avis des élèves sur l’activité :

    Le travail de groupe nous a permis de nous entraider et d’approfondir le sujet à plusieurs ce qui donne une approche plus ludique du travail.
    A première vue, l’idée de passer devant un jury inconnu et ayant de nombreuses connaissances en la matière nous angoissait.
    Nous avons pourtant pu voir que le fait d’être plusieurs nous permettait de nous aider les uns les autres.
    Approcher un sujet de mathématiques à l’oral nous a permis d’être plus à l’aise devant un jury pour les épreuves suivantes telles que l’Histoire des Arts ou l’oral de SVT.

    Outils de saisie et de montage : un ipod nano vidéo (4 eme génération), prise en continue. (la bande son souffre un peu de bruits de fond liés à la récréation , ) Le montage a été réalisé avec Screenflow. Prise de vue, montage et mise en ligne sur le site SPIP réalisés en 2 h 30.